HOLLYWOOD BOULEVARD ! JE VEUX LE VIVRE ET CERTAINEMENT PAS LE RAMENER EN SOUVENIR À LA MAISON.

 

J’aperçois enfin pour la première fois les étoiles du Hollywood Walk of Fame. Trop pressée, je les regarde à peine, je suis toujours sans abri, à porter ma maison sur le dos en direction du café le plus proche pour y mettre à jour mon portfolio. Sans trop savoir comment j’ai pu atterrir là et sans même y avoir vraiment songé, c’est au cœur du cyclone que je suis déjà ce soir invitée à montrer mon travail sur Hollywood Boulevard. Un ami de passage à Los Angeles, Eli, souhaite me présenter à sa famille hollywoodienne dans le but de m’aider à concrétiser au plus tôt l’un de mes rêves : être photographe de plateau de cinéma. Ces êtres qui lui sont chers lui ont ouvert les bras à l’époque où, comme moi, Eli débarquait en ville 50 ans plus tôt. C’est à son tour de m’aider aujourd’hui.

 

Je souris de me voir courir les rues, chargée comme un mulet, en me faufilant entre les touristes, les Marilyn Monroe et les Spiderman, à la recherche de fleurs ou d’une bouteille de vin à offrir à ces personnes qui m’ont gentiment invitée à diner. Hollywood Boulevard, je veux le vivre et certainement pas le ramener en souvenir à la maison. J’arriverai malheureusement bredouille, toujours en mode Gypsy Wander Woman, mais le sourire aux lèvres, tellement heureuse de pouvoir découvrir les surprises qui m’attendent grâce au soutien des miens et en la confiance qu’ils me portent.

 

hollywood boulevard walk of fame

 

Je rencontre Ron, photographe de plateau du film Pretty Woman. Il me donne des conseils, apprécie la sensibilité de mon travail et me contactera si jamais des choses venaient à se présenter.

 

Mathew me parle d’un court métrage sur lequel je pourrai éventuellement travailler fin Avril. Je prends son numéro de téléphone en lui demandant de me rappeler comment il s’appelle ! Et oui, Hollywood, je souhaite le vivre mais je n’y connais pour le moment pas grand-chose ! Les célébrités ne m’intéressent pas et ne peux en reconnaître que si peu. Ce sont les êtres derrière ces rôles qui m’intéressent de découvrir. Mathew est en fait l’acteur qui jouait dans la série Six Feet Under, l’une des rares séries à m’avoir intriguée et que j’ai tant aimé suivre.

 

Je rencontre également Susan, productrice de films, de TV et d’évènements, originaire de l’Etat du Kerala en Inde. Elle est agréablement surprise de découvrir que je connais en fait cette merveilleuse région, dont les plus petits villages environnants où se trouve sa famille.

 

Je rigole encore de ma naïveté qui fera certainement mon charme et m’ouvrira, je l’espère les portes avec légèreté. Il ne me reste plus qu’à savoir lesquelles je souhaite vraiment ouvrir. J’apprécie le fait de pouvoir vivre ce rêve à cet âge. Plus jeune, les choses me seraient certainement vite montés à la tête. Je suis cependant consciente qu'il me faut, même aujourd’hui, être sûre de ne pas laisser les paillettes m’éblouir et m’éloigner de la réalité du cœur.

 


barbara-the-wander-woman-spain-alora-9395

The Wander Woman

Une carrière de directrice artistique à Londres, et puis de photographe. Barbara quitte tout pour vivre dans un van aménagé et réaliser "LE COEUR DE FRANCE EN 80 JOURS". Et puis elle gagne la green card à la loterie! Là voilà maintenant à Los Angeles sans trop savoir ce qu'y l'attend appart l'envie de concrétiser ses rêves.

Qui m'aime me suive!

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *