POURQUOI « LE COEUR DE FRANCE EN 80 JOURS? »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

POURQUOI « LE COEUR DE FRANCE EN 80 JOURS? »

 

Intuition 1 : Ce projet personnel est avant tout un moyen de me réconcilier avec la France.

Dès la fin de mes études je suis partie, il était hors de question que je travaille en France. Je fuyais le stéréotype du Français, râleur, gréviste, fainéant, et arrogant je voulais être autres choses et m’entourer de plus de positivité, de gens qui n’aient pas peur de prendre de risque pour créer autres choses, tout en assumant leurs responsabilisés face aux éventuelles conséquences bonnes ou mauvaises.

Cette phase de désertion est terminée, je rentre à la maison auprès des miens le cœur plus apaisé, je souhaite le partager.

Les voyages et la distance m’ont permis de prendre conscience qu’il suffisait d’être ouvert, curieux, et disponible pour rencontrer des gens extraordinaires où que l’on soit, alors pourquoi pas en France ?

Ma volonté à travers LE CŒUR DE FRANCE EN 80 JOURS est de mettre dans la lumière ces êtres qui malgré les difficultés économiques, sociales, politiques, ou environnementales se prennent en main, chacun à leur manière pour oser tenter des choses avec les moyens du bord.

Intuition 2 : C’est un temps de pause que je propose, avec l’autre et soi-même.

Notre voisin de pallier, les jeunes du quartiers, la grand mère du coin, le vagabond qui passe, le sans abri assis, tous ces êtres que nous prenons très peur le temps de voir, d’écouter et de comprendre parce que nous sommes trop occupé, distrait, et aveuglé par nos angoisses, nous laissons la beauté du moment s’échapper et les surprises qu’elle nous cache s’envoler.

C’est un temps de pause que je propose avec les autres mais surtout avec soit même.

Intuition 3 : Passer outre la peur de l’autre, l’inconnu, l’étranger

C'est cet être que tout petit déjà nous apprenons à nous méfier, ces bonbons qu’il faut lui refuser. Alors nous jugeons, critiquons, pour espérer mieux vivre sans les saveurs qu’il a tenté de nous offrir. Et si cet autre n’était tout simplement pas nous même, cet être intérieur qui souvent nous tiraille? Pourquoi ne pas plutôt aller à sa rencontre et voir qu’au fond il n’est pas si méchant bien au contraire?


Intuition 4, 5 etc à venir.
 

 


barbara-the-wander-woman-spain-alora-9395

The Wander Woman

J'abandonne tout pour dessiner sur la carte de France, en 80 jours un coeur, au volant de mon van aménagé,
tout en photographiant et en partageant les histoires des gens que je rencontre.
Qui m'aime me suive!

 
 

VOUS AIMEZ? PARTAGEZ!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *