POURQUOI PARLER UNE AUTRE LANGUE QUE MA LANGUE MATERNELLE M’A AIDÉE À OSER M’EXPRIMER. PARTIE 1

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

COMMENT J’AI PRIS MON EDUCATION EN MAIN
POUR APPRENDRE À PARLER L’ANGLAIS.

Les premières personnes que je voudrais vous présenter pour mon COEUR DE FRANCE EN 80 JOURS sont Jo & Geoff Spencer.

J’ai toujours détesté la manière dont le système éducatif Français est fait, d’autant plus les méthodes utilisées pour apprendre les langues étrangères. Mon niveau d’anglais était épouvantable. J’ai alors décidé de prendre mon éducation en main, en me confrontant à de réelles situations, en allant passer mes samedis après midi chez Jo & Geoff. Patients et réconfortants, ils ont su construire autour de moi un environnement de confiance pour que je puisse m’exprimer librement, malgré toutes les erreurs que je pouvais commettre. Plus tard j’irais même travailler en tant que fille au pair aux Etats Unis dans la famille de leur fils, l’été avant mon baccalauréat.

Mon diplôme en poche, je devrais plus tard passer d’autres tests d’anglais. Malgré tous mes efforts, mon niveau chuta considérablement. Fatiguée des techniques scolaires, je finissais par dire à mes profs de ne pas s’inquiéter pour moi, que j’irais vivre à Londres pour apprendre. C’est donc sans surprise que je me suis retrouvée devant mon texte d’examen, incapable de répondre à aucune des questions. L’examinatrice décida alors de mettre ce texte de côté, et engagea la conversation en me demandant ce que je comptais faire après mon BTS. Je lui ai expliqué que je revenais justement de Londres où j’avais été passer des entretiens pour renter dans des écoles d’art, que je voulais aller travailler là-bas en tant que directrice artistique et que j’étais bien consciente que parler anglais m’ouvrirait des portes, et me permettrait plus tard de voyager partout dans le monde. J’étais très enthousiaste de partager mes rêves avec elle. Résultat : 16/20 de bien loin la meilleure note que j’avais eu cette année là !

J’ai eu de la chance de tomber sur une examinatrice ouverte d’esprit ; pas l’un de ces conservateurs fervent de cet enseignement archaïque, borné à vouloir nous faire répondre à ces stupides questions qui ont le pouvoir de déterminer notre futur.

Quel est donc ce genre d’enseignement ? Au lieu de mettre en valeur la diversité de penser individuelle, et d’aider l’étudiant à trouver ses propres moyens pour développer son talent inné, nous produisons des élèves à la chaine que l’on passe sous contrôle de qualité comme des produits construis en série ; défectueux, périmer, hors norme, ils seront mis à la benne.

Durant toute ma scolarité je me suis sentie oppressée.
Voilà l’école que j’aurais rêvé d’avoir et celle que je voudrais créer pour nos enfants:

 

 
 
 


barbara-the-wander-woman-spain-alora-9395

The Wander Woman

J'abandonne tout pour dessiner sur la carte de France, en 80 jours un coeur, au volant de mon van aménagé,
tout en photographiant et en partageant les histoires des gens que je rencontre.
Qui m'aime me suive!

 
 

VOUS AIMEZ? PARTAGEZ!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *