IL EST SOUVENT TROP TARD QUAND ON SE DECIDE À VOULOIR DIRE « PARDON » OU « JE T’AIME ».

 

Au revoir Papa, Maman. Je les vois disparaître dans mon rétroviseur, doucement ce n’est plus que deux points que j’aperçois au loin. Plus ils rétrécissent plus je sens grandir en moi la force de leur amour. Un jour ils ne seront plus là. Comme c’est étrange de s’imaginer que plus tard c’est dans le ciel que je chercherais ces 2 points lumineux d’amour. Il me sera alors impossible de faire demi tour pour les embrasser une dernière fois.

Alors pourquoi partir ?! C’est la vie. Une route attend chacun de nous, et il nous tient d’aller l’explorer par nous même.

 

barbara-doux-the-wander-woman-au-revoir-papa-maman-1085

 

Je suis conscient de la chance que j’ai eu de prendre le temps de rester auprès de mes parents pendant si longtemps, chouchoutée, dorlotée. Il est souvent trop tard quand on réalise que l’on aurait du passer plus de temps avec ses proches, souvent trop tard pour dire pardon, je t’aime ou encore tenter d’apaiser les conflits qui soyons honnête, ne ferons qu’hanter le reste de notre vie. C’est une vie sans regret que j’essaye de mener.

J’étais censée rester qu’un semaine chez mes parents. Je m’y serais attardée plus de 2 mois. J’en part cette fois plus sereine, sans laisser derrière moi colère, frustration, or reproche. Nous nous sommes compris, en acceptant nos vies respectives, nous soutenant mutuellement dans les bons et mauvais moments. Si bien même que mon père ne voulait plus que je parte, et moi non plus d’ailleurs.

Cela fait presque un an que je suis sur la route de la liberté, mais mon esprit n’aurait pas pu être en paix si je n'avais pas su que mes parents puissent maintenant mieux me connaître et me comprendre. Cette fois je pars sans rien ne vouloir fuir, ce qui rend le départ encore plus difficile.

 


barbara-the-wander-woman-spain-alora-9395

The Wander Woman

J'abandonne tout pour dessiner sur la carte de France, en 80 jours un coeur, au volant de mon van aménagé,
tout en photographiant et en partageant les histoires des gens que je rencontre.
Qui m'aime me suive!

 
 

VOUS AIMEZ? PARTAGEZ!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 réflexions au sujet de « IL EST SOUVENT TROP TARD QUAND ON SE DECIDE À VOULOIR DIRE « PARDON » OU « JE T’AIME ». »

  1. Ma petite tatoune chérie, on m’a toujours dit qu’il fallait partir pour mieux revenir, quitter les autres pour mieux se retrouver. Je n’ai jamais vécu une énorme séparation comme tu a pu la connaitre en laissant papi et mamie derrière toi, j’imagine que pour eux aussi ça doit être difficile de voir leur petite file chérie partir à l’aventure. Tu as un courage que beaucoup de personne envie, moi la première, un rêve qui en devient réalité et une détermination en béton. Je t’admire énormément et je pense ne pas être la seule. On t’attend à Paris avec hâte <3
    D'énorme bisous ma tante adorée.

    De ta nièce <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *