LA PHILOSOPHIE DE THE WANDER WOMAN

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le pouvoir de la vulnérabilité et de l’honnêteté.

 

Laurent avait mis son Mercedes Sprinter en vente sur le bon coin. Il l'avait lui même transformé en caravane. Quand je l'ai appelé pour pouvoir convenir d'un jour de visite nous nous sommes mis à parler des maison en paille qu'il construisait, ainsi que quelques une de ses adventures passées. Laurent avait lui aussi tout quitté - emploi, maison - pour voyager pendant une année à vélo.

Je suis arrivée chez lui le matin.  N'ayant pas pu trouver de covoiturage plus tôt qu'en fin d'après midi, j'avais demandé à Laurent si je pouvais rester chez lui et l'aider dans son chantier. J'étais curieuse de découvrir son mode de vie et espérait être inspirée par les histoires de ses voyages.

 

sustainable eco-house

 

Nous n'avions parlé qu'une seule fois au téléphone, et pourtant, à mon arrivée Laurent me dit: “J'ai plus l'impression qu'une copine d'enfance vient me rendre visite que quelqu'un qui vient voir mon van!” Nous avons passé l'après midi ensemble à parler de nos envies à vouloir nous créer une vie plus saine et avec un mode de vie qui prend plus de sens. 

Plus tard dans le journée je reçois un text m'annonçant que mon covoiturage était annulé. J'étais perdue dans la campagne profonde sans aucun moyen de transport pour retourner chez moi. Heureusement, Laurent a accepté que je dorme dans son van aménagé que j'espérais pouvoir lui acheter – une bonne opportunité pour découvrir si vivre dans quatre metre carré était fait pour moi. Il s'est même proposé de nous cuisiner un cake sans gluten cuit à la vapeur pour le dîner

 

Steam cooked gluten free cake

 

Nous avons beaucoup parlé. Laurent m'a confié quelques moments de sa vie. C'est un miracle qu'il soit toujours en vie, mais il doit toujours faire attention à lui et se préserver. C'est pour ça qu'il apprécie ma présence aujourd'hui – ça le force à se reposer de son chantier. J'ai pu ressentir une certaine solitude en lui. Il n'a mentionné aucun partenaire dans sa vie, ni enfants. 

Le matin, soudainement Laurent me demande s'il peut me prendre dans ses bras. Quel courage de sa part de me poser une telle question. Mais comment être sur qu'il n'espère pas plus?! Je lui est tout simplement dit, gentiment et nous nous sommes pris dans les bras. 

Après avoir été célibataire depuis plus d'un an, je peux comprendre maintenant à quel point être en contact est important, pourquoi les grands-parents aiment tant nous toucher, pourquoi il est toujours si rafraichissant de toucher la peau d'un bébé. Nous voulons tout simplement nous sentir en vie. Aimé. Connecté à quelqu'un à quelque chose.

Cet instant que j'ai partagé avec Laurent ne pourrait égaler aucune réussite professionnelle, prix photographique ou oscar. Voilà ce que je veux dans ma vie, rien d’autre.

 


Laurent sells his fitted mercedes sprinter to Barbara Doux.
The Wander Woman + Laurent

J'ai tout quitté pour voyager en Europe au volant de mon van aménagé.
Je photographie et partage les histoires des gens que je rencontre.
Qui m'aime me suive!

 
 

VOUS AIMEZ? PARTAGEZ!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *